Franche-Comté Groupe Sud
Pour profiter de tout le forum FCGS inscrivez-vous.
Franche-Comté Groupe Sud

Les copains motards de Franche-Comté et d'ailleurs
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LIEVRE 2012 - CR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cathy
Cascadeur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23397
Age : 51
Localisation : Pontarlier & St Chamond
Moto : La Noiraude 3ème du nom
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: LIEVRE 2012 - CR   Ven 25 Mai - 17:16

Lièvre 2012 : the ultime

Comme tous les ans, c’est avec impatience que nous attendons l’Ascension pour participer au Lièvre. Cette année, nous serons accompagnés de notre fils, P’tit Max, motard depuis août 2011, au guidon de sa Chung Chung. Comment donc vous ne connaissez pas ? La Chung Chung est le doux nom que porte sa coréenne, une Hyosung 650, bridée en 34 chevaux…. Mais chut, il n’aime pas en parler.

Le temps annoncé pour cet ultime Lièvre n’avait rien de folichon. On a déjà eu la flotte l’an dernier, il semble que cette année, on reprend les mêmes et on recommence.
D’ailleurs la veille du départ, il a même neigé à Pontarlier.

Jeudi matin, 6 heures le réveil sonne… Notre petit zébulon est tout excité. Ca caille ce matin il a gelé blanc et le thermomètre affiche -3°. On va rouler prudemment pour rejoindre le point de départ officiel du Lièvre, Chevreaux, la capitale du Jura Sud. Nous quittons Pontarlier vers 7 heures 20. Il n’y a pas grand monde sur la route, encore moins de 2 roues. Sur la route de Champagnole nous croisons une biche qui allait traverser devant nous, mais qui au dernier moment s’est ravisée : sage décision, et pour elle, et pour nous. 8 h 30 nous arrivons à Chevreaux. Cacalaü est déjà là, comme quoi l’escargot peut arriver avant tout le monde Le café chaud et les croissants nous attendent, rien de tel pour se remettre du froid extérieur. Bientôt 9 heures, et pas de nouvelles des Bisontins. Se seraient-ils perdus ? Etrange !!! D’autant que Rono commence à connaitre les lieux. 9 h 15, toujours rien. Jack appelle Rono, non sans inquiétude… Il est en rade et attend l’assistance. Il a expliqué à Sarou comment rejoindre le point de ralliement… Ce Lièvre commence fort. On croise les doigts pour que Rono puise être dépanné rapidement et venir en Lozère avec nous. Sarou arrive enfin, les explications de Rono étaient bonnes. Il nous raconte alors le départ épique de Rono à ce Lièvre. Les Bisontins devaient se retrouver à la station service de Beure. Rono s’est alors aperçu que sa bécane perdait de l’huile ; en fait, en regardant son niveau d’huile la veille, il avait mal refermé son bouchon. Il a acheté un bidon d’huile à la station, et ils ont pu prendre la route. A Rennes sur Loue la moto de Rono s’arrête ; cette fois plus de batterie. Malgré les efforts déployés, impossible de faire redémarrer la bécane. Le grand moment de solitude de Rono : un automobiliste s’arrête vers lui, regarde sa bécane et lui dit : ah, j’avais la même et j’étais toujours en rade avec… Rien de tel pour remonter le moral… Quelle poisse !!!

Il est plus de 10 heures quand nous prenons la route, en espérant que la moto de Rono pourra être réparée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La température a bien augmenté depuis ce matin, c’est quand même bien plus agréable. On fait le plein à Cuiseaux et en route pour Marvejols… Malgré le retard, l’itinéraire reste inchangé : on rejoindra la Lozère en prenant le chemin des écoliers : petites routes et départementales au programme, peu de nationales, rien de bien extraordinaire en somme. Passage à Cluny, Amplepluis, arrêt pique nique à la frontière du Rhône et de la Loire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Rono nous a laissé un message à 11 heures, il a pu repartir, mais comme il semble difficile de se retrouver en cours de route, on se verra à l’hôtel de l’Europe. Quelle joie de le savoir avec nous. On n’a pas fini de la charrier sur la fiabilité des anglaises, les pertes d’huile et les pannes des Triumph.
Après une courte pause déjeuner, nous reprenons notre route à la recherche d’une pause café. Ce n’est pas si simple de trouver un bar ouvert les jours fériés. Bien tant pis, on s’en passera.
On traverse la Loire, le département, pas le fleuve (passage à proximité de St Etienne). On pense trouver des compagnons de jeu, mais les motards du cru ne sont guère joueurs… Je crois qu’ils n’ont pas apprécié de se faire doubler sur leur terrain, et encore ils ne savent pas que P’tit Max est en 34 chevaux. D’ailleurs on se retrouve au même bistro, et chose étrange, ils n’apparaissent guère liant. Non, ils ne peuvent pas être fâchés, c’est pas comme ça un motard. Après la Loire, la Haute-Loire (Le Puy en Velais, Cayres) et enfin nous posons nos roues dans la Lozère : Grandrieu, St Amans et Marvejols par la départementale D2 que nos compagnons n’ont guère appréciée. De toute façon, faut toujours qu’ils chipotent… On aurait pu arriver secs à l’hôtel, mais c’était sans compter sur notre ami GPS qui nous a orientés direct vers de gros nuages noirs. Du coup, on a pris la pluie pendant quelques km ! A croire qu’un Lièvre sans eau n’est pas un Lièvre….
A notre arrivée certains sont déjà au bar, mais, chut, je ne dévoilerai pas ici le nom de nos piliers… On va s’installer, prendre une douche et aller nous aussi nos désaltérer, parce que nous le valons bien. Même si nous n’avons pas encore vu Rono, nous savons qu’il est arrivé lui aussi. Voila une bonne chose de faite, le FCGS est au complet.
Après de nombreuses tournées, la dégustation des spécialités régionales et un repas bien trop copieux, nous ne ferons pas de vieux restes. Rendez-vous est donné demain matin pour un départ à 9 heures, pour aller on ne sait où et avec on ne sait qui.


_________________
Rapporteur officiel du FCGS
Passagère de compétition


Dernière édition par Cathy le Mar 5 Juin - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cathy
Cascadeur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23397
Age : 51
Localisation : Pontarlier & St Chamond
Moto : La Noiraude 3ème du nom
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: LIEVRE 2012 - CR   Ven 25 Mai - 17:32

Après une bonne nuit de sommeil, c’est la soupe à la grimace en ce vendredi matin. La pluie est là, et bien là. Pas de ces petites pluies qui nous embête pour le plaisir d’embêter ; non ! Une bonne grosse pluie qui ôte toute motivation. Je crois bien que c’est la première fois qu’on traîne tant au petit déj. Seul P’tit Max semble motivé : déjà en tenue, il attend désespérément l’heure du départ. Pendant que nous finissons le petit déj, il part faire le plein avec son père : et à 9 heures, ils sont prêts… Ce sont bien les seuls. Allons, positivons, la météo annonce le retour du soleil cet aprem, mais en attendant, c’est un vrai déluge qui nous attend. C’est avec un manque d’entrain évident que nous partons nous préparer… Mais en sortant de l’hôtel on s’aperçoit que la pluie a cessé… Les sourires reviennent. Bon attend la troupe. Jack laisse son poste de poisson pilote : c’est DD07 qui mènera le groupe.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On attend Cacalaü ; où donc est passé notre escargot. Et voila la pluie qui revient.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les plus optimistes décident d’enfiler les combi de pluie ‘faut dire que vu ce qui tombe…). Et on attend toujours l’escargot. Tant pis, on démarre, on ne va pas rester là à se faire saucer pour le plaisir. Alors que l’on sort du parking on retrouve enfin Cacalau, qui était parti faire le plein. Et là c’est Jp qui décide d’aller faire un tour à la pompe. Bon il va bien nous retrouver à la sortie de patelin. A la sortie de µMarvejols, point de JP en vue. Alors que les autres continuent leur route, nous nous arrêtons pour l’attendre. Le temps semble une éternité, et cette pluie qui n’arrêt pas. Enfin notre JP arrive, nous reprenons notre route : direction Florac. On ne croise pas beaucoup de motards, à croire qu’on est de grands malades quand même. Remarque, il n’y a guère d’automobilistes non plus. Les km s’enchainent, toujours pas de FCGS, ni de Normands, encore moins de Savoyard ou d’Ardéchois. La jonction se fera à Florac. Nous continuons sur Génolhac, puis Villefort. DD s’arrête entre Florac et Genolhac (pb de vessie), et au moment où nous enlevons nos casques, la pluie revient en force, accompagnée de grésil… Trop top.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La pause sera de courte durée. Quelques kilomètres plus loin, le soleil revient et la température remonte. On va pouvoir sécher. Arrêt déjeuner à Villefort.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quand je pense que l’an dernier on a eu des trombes d’eau à cet endroit. Du coup si on reprend la route de Mende, on va pouvoir refaire l’itinéraire de l’an dernier avec, cette fois, du soleil et moins de travaux (en 1 an ils ont du terminer de refaire la route, et remettre l’enrobé.
Mais pour l’instant occupons-nous de nos estomacs, et de faire sécher nos affaires (spéciale dédicace à Anaëlle et à ses bottes super étanches).
La pluie nous a quitté, et on ne va pas s’en plaindre. Il fait même bon ; on laisse tomber les combi, soyons fous, vivons dangereusement. On reprend la route sur un bon rythme (eh oui, il ne faut pas avoir d’apriori. J’ai bien vu ce matin que certains grimaçaient, pensant qu’avec DD on allait se trainer toute la journée… Mais c’est mal connaitre le bonhomme, et malgré son grand âge, il ne s’en laisse pas compter. Faut le suivre le DD…
Arrêt essence au Bleymard. Et pendant que nos compagnons font le plein, le ciel nous tombe sur la tête (non, non, je ne parle pas de la pluie, mais c’est comme une douche froide que nous prenons). JP remarque un rayon à côté de notre roue arrière. Il en parle à Jack et après vérification, horreur, malheur, c’est bien un rayon de la Super Ténéré. Mais, parce qu’il y a un mais, ce n’est que le sommet apparent de l’iceberg. Car en fait il manque 4 rayons (sur un total de 21, c’est déjà beaucoup). On n’a pas le choix, il faut aller jusqu’à Mende chez Yam voir si on peut faire réparer… Ça nous embête terriblement de demander à nos compagnons de mettre fin à leur balade pour nous accompagner chez le concessionnaire. Mais ils ne veulent rien entendre et c’est tous ensemble que nous rejoignons Mende. 1ere surprise : on s’attendait à une grosse concession ; il n’en est rien. On entre dans le magasin, personne. On attend désespérément quelqu’un : on aurait eu le temps de dévaliser la boutique. Enfin on s’occupe de nous. Mauvaise nouvelle : ils n’ont pas de rayons en stock, pour la raison que les rayons ne sont pas sensés casser (la preuve que si, mais ceci est un autre débat). Le patron n’est guère aimable, peu sensible à nos problèmes et peu enclin à trouver des solutions. Son attitude en dit long, il nous fait bien comprendre que nous l’enquiquinons avec nos problèmes et qu’il a d’autres chats à fouetter. Pourquoi s’embêter avec des clients de passage ? Il décide quand même d’appeler la concession de Lyon et celle de Clermond, mais la réponse est la même : pas de rayons en stock. Je ne vous cache pas qu’à cet instant on blêmit sérieusement, et on se demande comment on va rentrer chez nous ; est-ce que l’assistante marche en cas de panne ? Et comment regagner l’hôtel à Marvejols ? Devant le silence pesant du concessionnaire, je conseille à Jack d’appeler Titus à Pontarlier. Lui non plus n’a pas de rayons, et il semble bien qu’il n’y a pas de solutions. Quelques instants après, Titus nous rappelle : en fait il va démonter les rayons de sa bécane d’exposition et nous les envoyer en express : normalement on les aura demain. Quel soulagement. Le mécano a examiné notre ST : il a compté 5 rayons à changer (4 manquants et 1 cassé). Il est étonné de ne pas trouver de bandes de peur sur les pneus (ben oui, le pneu on le paie en entier, alors autant l’user en totalité). Il nous déconseille de reprendre la moto : trop dangereux, même pour faire 20 km. Il nous faut trouver un moyen de locomotion pour regagner Marvejols.
Le concessionnaire de Mende poursuit ses petites affaires et notre sort l’importe peu. Béa, agacée par son comportement, l’apostrophe : « et dans ces cas là, vous ne prêtez pas de bécane ? » Pas de réponse du garçon. Il revient avec une fazer 600 avec un capot de selle (bien comme bécane pour un duo), jette les papiers à Jack en disant : « faut signer ça ! ». Y a pas à dire il a le sens du commerce ce garçon ; il sait faire preuve d’empathie et recherche les solutions au problème. Bon je n’ai plus qu’à trouver une selle de libre. Et ça, ce n’est pas chose évidente. Cacalau roule en solo, la selle de Rono n’est pas des plus accueillantes ; reste celle de JP. Pas facile de trouver une selle en temps normal, mais avec mes problèmes de genou depuis l’accident au Lièvre 2009, c’est vraiment la croix et la bannière. Avec beaucoup de mal j’arrive à m’installer sur la bécane à JP. L4paing m’aide à poser les pieds (enfin surtout le gauche) sur les repose-pieds. La position n’est guère confortable, mais sur 20 bornes ça devrait le faire. Et ça l’a fait. Mais j’avoue que j’ai trouvé le temps bien long, et mon genou ne s’est pas gêné pour me faire comprendre que ça n’allait pas (la jambe, trop fléchie, la douleur a vite fait son apparition et ne m’a plus quittée jusqu’à l’hôtel). Mais en temps de crise, on ne peut pas faire la difficile. Et voila comme on plombe l’ambiance avec des problèmes mécaniques. Et si la veille on se moquait de la fiabilité des anglaises, ce soir c’est la fiabilité des chinoiseries qui va être raillée. Et chacun d’en rajouter une couche : « t’en connais un rayon, tu préfères quel rayon au supermarché, etc, etc. Rien de bien méchant, mais de bonne guerre. On croise les doigts pour avoir les rayons demain comme prévu, sinon… Allez on verra ça en temps voulu. Profitons de l’instant présent et d’une bonne soirée entre copains….

_________________
Rapporteur officiel du FCGS
Passagère de compétition
Revenir en haut Aller en bas
Cathy
Cascadeur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23397
Age : 51
Localisation : Pontarlier & St Chamond
Moto : La Noiraude 3ème du nom
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: LIEVRE 2012 - CR   Ven 25 Mai - 23:13

Samedi matin, le soleil est revenu. Pfff alors qu’on est coincé sans bécane, il faut qu’il vienne nous narguer. Reste à savoir comment on va s’organiser. Les rayons doivent être livrés vers 11 heures chez le concessionnaire. Nos compagnons, comme la veille, ne veulent pas nous abandonner à notre triste sort ; bien que nous les incitons à partir en balade, quitte à les rejoindre après, rien à faire, ils préfèrent rester avec nous. En plus Béa ne voudrait pour rien au monde manquer son rendez-vous avec le concessionnaire. Faut croire qu’il lui a vraiment tapé dans l’œil… Mr Lapin, faudrait surveiller ça de près quand même. On décide donc de se retrouver tous vers 11 heures à Mende. DD propose de faire un détour par St Chély d’Apcher ; ce n’est certes pas un grand détour (balade d’environ 80 km), mais vu que la veille 20 km semblait être le maximum que je puisse supporter sur la bécane de JP, je ne me sens pas d’en faire 4 fois plus. Oui je sais, comme l’a dit DD, à chacun sa merde (sur le ton de l’humour, cela va de soi). Alors que faire. C’est alors que Pat 13 vient voir DD et lui annonce qu’aujourd’hui il va rouler avec lui, donc du coup avec nous. Pat se propose de m’emmener, à condition toutefois que je puisse m’installer sur la kawa. Ce ne sera pas chose aisée, mais on va y parvenir. L’affaire est conclue, j’irai donc en 1400 GTR jusqu’à Mende. Il est temps de partir : ça fait une drôle d’impression d’abandonner Jackol à l’hôtel. Il essaie de faire bonne figure, mais je le sens quand même inquiet. On va bientôt savoir si on peut toujours faire confiance à la poste française. Mon pilote semble un peu nerveux, il n’a pas l’habitude de rouler en duo ; et je suis quelque peu embarrassée de lui imposer cela. Mais ça se passe plutôt bien, juste le temps de quelques km pour prendre ses marques et évaluer correctement le freinage. Même si j’avoue que sa moto n’est pas vraiment dans notre style, elle est plutôt confortable.

Petit arrêt à St Chély, histoire d’immortaliser ce moment et de griller quelques cigarettes pour les fumeurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et déjà il faut repartir. C’est alors que j’entends : « il est où mon SDS ». Et chacun sait que je déteste ce terme au plus haut point. Mes compagnons profiteraient-ils de ma faiblesse passagère pour me taquiner ? Non, ce n’est pas le genre de la maison, voyons !
Lorsque nous arrivons à Mende, le concessionnaire est fidèle à lui : pas de bonjour et une parfaite ignorance ; je veux bien croire qu’il soit occupé, mais quand même. Pas de Jackol en vue ; aurait-il été prévenu d’un quelconque problème avant de quitter l’hôtel ? On attend un moment et enfin L4paing se décide à demander s’il a bien reçu les rayons. Ben, ça fait longtemps que c’est réparé et le Monsieur est parti » nous lance-t-il ! Pouvait pas le dire avant, plutôt que de nous laisser poireauter ainsi. Enfin, c’est réparé, c’est déjà une bonne chose. Jack arrive enfin, il était parti faire le plein. Les rayons sont changés, mais en fait, il n’y en avait pas que 5 à changer, mais 7 (ils ne savent même pas compter chez Yam !) Et Titus nous en a envoyé 6 : on va faire gaffe quand même. Même s’il en manque 1 on peut repartir, et c’est le principal. Jack a retrouvé sa joie de vivre, on le sent soulagé.
Comme il fait beau ce midi, on décide de faire un pique-nique. Direction le Super U du coin. Petite collecte auprès des collègues et c’est parti pour faire les courses. D’années en années on s’améliore, y a pas à dire : quantité impeccable pour les 18 pique-niqueurs que nous sommes, enfin 20 puisque Loup Garou et sa louve nous ont rejoint. Et voila une affaire rondement menée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Après cette courte pause, nous décidons d’aller boire un café. Direction St Enimie. Arrêt photo au point de vue surplombant les gorges du Tarn : mêmes photos que l’an dernier, mais avec du soleil cette fois et pas de combi de pluie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

P’tit Max décide de faire le kéké et part sur les chapeaux de roues, sous l’œil inquiet de ses parents, cela va sans dire. Mais DD nous rassurera à St Enimie : il est beaucoup plus réfléchi qu’on ne le pense. Sur le parking il y a une super Ténéré avec tous ses rayons. Est-ce qu’on ose en piquer un ni vu ni connu ? Non, ça ne se fait pas. Passage dans les gorges, puis à la Malène nous quittons cette belle route touristique pour nous aventurer sur des routes moins fréquentées : direction le point sublime, qui porte extrêmement bien son nom.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Rencontre avec des passionnés de voitures anciennes, notre choix sera vite fait…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et pendant que certains discutent, d’autres en profitent pour se reposer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

P’tit Max ronchonne, on ne roule pas assez d’après lui. On repart en direction de la Canourgue : le Causse de Sauveterre est vraiment un endroit magnifique et méritait vraiment qu’on vienne y perdre nos roues. Après avoir fait le plein (et non, on n’a pas regardé si les rayons étaient toujours là, on fera la politique de l’autruche) DD nous emmène faire du tourisme par de toutes petites routes, bien bosselées, comme on les aime : Trélans, les Salces et retour par Chirac. On est vraiment loin de la fréquentation des gorges du Tarn : on traverse de jolis villages sous le regard bienveillant des habitants et de leurs salutation amicales : faut dire que 15 bécanes sur ces petites routes, ça ne passe pas inaperçu. Et quel plaisir de voir de si beaux troupeau d’Aubrac dans les verts prés de cette campagne. Loup qui roule juste devant nous profite de la situation pour nous jeter des popots de biquettes : qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour ne pas se faire passer. Pffff. Nous quittons les petites routes à Chirac et remontons tranquillement sur Marvejols. Ainsi s’achève notre dernière journée en Lozère. It’s picon time, l’heure de rentrer…
Petite photo souvenir de ce Lièvre 2012, the ultime ; puis il est temps de passer à table.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Alors que la plupart ira se coucher de bonne heure, P’tit Max décide d’aller visiter Marvejols by night. J’espère simplement qu’il ne rentrera pas trop tard, et en état surtout.


_________________
Rapporteur officiel du FCGS
Passagère de compétition
Revenir en haut Aller en bas
Cathy
Cascadeur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23397
Age : 51
Localisation : Pontarlier & St Chamond
Moto : La Noiraude 3ème du nom
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: LIEVRE 2012 - CR   Ven 25 Mai - 23:19

Dimanche matin, les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Le soleil a déserté la Lozère ; Météo France a même mis le département en vigilance orange au vu des précipitations attendues. Rien que du bonheur quoi. Le côté positif, c’est qu’on devrait retrouver le soleil en rentrant chez nous. La motivation n’est guère au rendez-vous, mais quand faut y aller, faut y aller. Nos compagnons n’hésitent pas à mettre leur tenue de pluie (attention ixonmen en action).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Reprogrammation du GPS : au plus rapide. Et c’est sous une pluie battante que nous partons de Marvejols. Nous quittons bien vite la grande route et nous retrouvons perdu au milieu de nulle part ; et cette pluie qui n’en finit pas. Les conditions sont difficiles et Jack a parfois du mal à reconnaitre la route. Même si les vêtements sont étanches, il est difficile de rester au sec : l’eau s’infiltre partout, y compris par les aérations du casque. Au Puy en Velay, la pluie semble se calmer. Plus on va au nord, moins il pleut et plus les températures remontent. Comme quoi.

La douceur règne sur la Loire qui semble encore épargnée par le mauvais temps. A Firminy, on s’arrête faire le plein dans un centre commercial. Comme il y a une cafète, on décide de s’arrêter ici pour déjeuner. Cacalau est trempé, sa combi n’est pas étanche, et lorsqu’il l’enlève dans la cafétéria, il inonde tout : on le suit à la trace. Le repas est vite avalé, on ne veut pas prendre le risque de se faire rattraper par la pluie. Un dilemme se pose : combi de pluie ou pas…. Rono et P’tit Max misent sur le temps sec, Etienne est mitigé (du coup il garde juste le pantalon), Cacalau remet sa combi (en étant trempé, je ne suis pas sûre que se soit le mieux).

Un peu de tourisme : St Etienne, St Chamond, Rive de Gier : ce ne sont pas plusieurs communes que nous traversons, mais pratiquement une seule et même agglomération. Dès qu’on entre dans le département du Rhône on reprend la flotte. Cool. Du coup on abandonne notre projet initial (surtout quand on voit la couleur du ciel devant nous). On choisit de prendre l’autoroute pour contourner Lyon et les averses le plus rapidement possible. Bon les garçons, en fait fallait pas être trop optimistes. Première séparation : notre escargot quitte le groupe. Rocade est de Lyon, Pérouge, Chalamont, Bourg en Bresse. Dernier arrêt boisson à Villemotier, dernier plein à Cuiseaux et nous laissons JP. Dernière séparation du groupe à Lons et chacun retrouve ses pénates.

Voila, encore un Lièvre qui se termine.
Merci à tous les participants pour leur bonne humeur et leur bon esprit.
Merci à Pat pour le prêt de sa selle passager
Merci à DD pour nous avoir conduits sur de belles petites routes
Merci à Loup pour cet ultime Lièvre, et pour ceux qui ont précédé.

On retiendra de ce Lièvre que les anglaises tombent en panne, que la fiabilité Yam n’est pas ce qu’elle devrait être.

Quant à nous, pour notre prochaine sortie, nous avons noté de remplir le top case de rayons, afin d’éviter tout nouveau désagrément.




_________________
Rapporteur officiel du FCGS
Passagère de compétition
Revenir en haut Aller en bas
titi-au-pole-nord
Green Team
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14862
Age : 35
Localisation : Mouthe Beach
Moto : Street Triple
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: LIEVRE 2012 - CR   Mar 29 Mai - 8:14

ben voila.

Merci pour le CR.

on voit que certaines et certains en connaissent un rayon sur le lièvre...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Chevalier de la green team....et grand ami du picon

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
https://photos.google.com/?pageId=none
nico
Green Team
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13105
Age : 41
Localisation : Douvot
Moto : Piéton
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: LIEVRE 2012 - CR   Mar 29 Mai - 13:43

Beau CR [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Bravo Cathy, ton CR est le rayon de soleil de ma journée [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Rono
obtient un guidon d'usine
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2796
Age : 52
Localisation : Besançon
Moto : Speed triple 955i
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: LIEVRE 2012 - CR   Mer 30 Mai - 0:25

Que nenni ! Les anglaises ne tombent pas en panne... elles sont parfois un peu longue au démarrage, tout au plus ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
titi-au-pole-nord
Green Team
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14862
Age : 35
Localisation : Mouthe Beach
Moto : Street Triple
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: LIEVRE 2012 - CR   Mer 30 Mai - 8:39

Rono a écrit:
Que nenni ! Les anglaises ne tombent pas en panne... elles sont parfois un peu longue au démarrage, tout au plus ! Wink


c'est bien vrai ca.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Chevalier de la green team....et grand ami du picon

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
https://photos.google.com/?pageId=none
nath
achete une moto
avatar

Féminin
Nombre de messages : 214
Age : 52
Localisation : CHAMPAGNOLE
Moto : SUZUKI 750 GSR
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: LIEVRE 2012 - CR   Jeu 31 Mai - 16:57

merci pour le CR
Revenir en haut Aller en bas
Jackol
Fait du cross en gsxr
avatar

Masculin
Nombre de messages : 34696
Age : 53
Localisation : Pontarlier(25) et Saint-Chamond(42)
Moto : XTZ 1200 Super Ténéré
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: LIEVRE 2012 - CR   Lun 11 Juin - 11:20

Un p'tit diaporama en musique...



_________________
Papy motard.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Sarou
achete une moto
avatar

Masculin
Nombre de messages : 192
Age : 35
Localisation : Besancon
Moto : tiger 800
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: Re: LIEVRE 2012 - CR   Lun 11 Juin - 22:03

oh la musique de djeune
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LIEVRE 2012 - CR   

Revenir en haut Aller en bas
 
LIEVRE 2012 - CR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» saison 2012/2013
» 2012 - [Lexus] LS V
» 2012 - [BMW] 7GT / Série 8 coupé 4 portes
» 2012 - [Ford] Ecosport
» 2012 - [Porsche] Boxster III [981]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Franche-Comté Groupe Sud :: MOTO :: LIEVRES ET TORTUES-
Sauter vers: